Nos régions


Le Sud-Ouest



La culture de la vigne existe dans le Sud-Ouest depuis des siècles, implantée par les gaulois bien avant l’arrivée des romains.
Le savoir-faire s’est ensuite conservé et même développer sous l’impulsion des monastères et des abbayes, sur la route qui mène à Saint Jacques de Compostelle.

Situé à l’Est de Bordeaux et à l’Ouest du Languedoc, la région réunie une extraordinaire diversité de sols, de climats et de cépages, source de vins tout aussi différents à la palette de saveurs très complète.
Plusieurs appellations utilisent des cépages rares et parfois oubliés tel que le Tannat à Madiran, le Malbec à Cahors, la Negrette à Fronton ou le Braucol à Gaillac. Chacun ajoutant une note et une saveur comparable à aucune autre.

Tous les types et les styles de vins, avec certains des meilleurs rapports qualité-prix de France, sont nés ici.
En buvant des vins du Sud-Ouest, les consommateurs achètent des cuvées avec beaucoup de matière et d’équilibre, qui sont aussi puissantes que raffinées. Ce sont des vins élégants qui se marient avec un grand éventail de mets.

Le Languedoc



Les premiers à implanter des vignes dans la région furent les Grecs au Vème siècle avant JC. En 1863, le phylloxéra ravagea les vignobles français. Une fois le remède trouvé, la surface cultivable de la région augmenta fortement pour devenir au début du XXème siècle, l’un des plus grands vignobles de France.

En 1970, les cépages nobles furent plantés, ce qui donna un regain de popularité aux vins du Languedoc. Les cépages utilisés sont de ce fait très nombreux. L’encépagement bénéficie d’ailleurs également d’une grande diversité des sols, ce qui explique la richesse des terroirs de cette région.

Le Languedoc est situé dans une zone climatique méditerranéenne, caractérisée par des hivers doux, des étés chauds et secs et de faibles précipitations. Le vent dominant, la Tramontane, favorise le séchage des vignes et prévient des maladies. Ce climat remarquable est donc idéal pour la culture de la vigne.

Des vins, qui après avoir été longtemps assimilés à la viticulture de masse, font l'objet d'un renouveau constant depuis maintenant près de trente ans.


Notre site internet utilise des cookies pour réaliser des statistiques de consultations anonymes. En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'information sur l'usage des cookies, cliquez ici.
OK